Des vendangeurs les pieds dans la neige

Le gel ne fait pas le bonheur des automobilistes, mais il fait celui des vignerons. Les basses ...
Des vendangeurs les pieds dans la neige

Vendanges tardives

Le gel ne fait pas le bonheur des automobilistes, mais il fait celui des vignerons. Les basses températures de ce week-end ont permis aux Caves du Château d’Auvernier de se lancer dans les vendanges tardives, qui s’annoncent belles.

La récolte devrait aboutir à deux à trois barriques de 228 litres de pinot gris liquoreux. Il faudra toutefois attendre deux ans avant de le déguster puisque la fermentation du raisin doit se faire jusqu’à cet été.

De plus en plus de vignerons se lancent dans cette pratique. Il n'est toutefois pas possible d'organiser des vendanges tardives chaque année. S’il fait chaud et humide durant l’automne, une mauvaise pourriture s’installe sur le raisin. Les vignerons ont besoin d’une pourriture noble qui flétrit les grappes pour obtenir des vins riches en sucre et en alcool. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus