Val-de-Travers mieux desservi

Val-de-Travers est au cœur des changements d’horaires 2013 des transports publics du canton ...
Val-de-Travers mieux desservi

La gare de Fleurier verra passer davantage de trains dès le 9 décembre 2012. La gare de Fleurier verra passer davantage de trains dès le 9 décembre 2012.

Val-de-Travers est au cœur des changements d’horaires 2013 des transports publics du canton de Neuchâtel. La cadence ferroviaire Neuchâtel - Buttes  va être renforcée à la demi-heure aux heures de pointes dès le 9 décembre. Les travailleurs frontaliers sont concernés par le train supplémentaire qui sera mis en place à 6h51 au départ de Pontarlier.

Une nouvelle ligne de bus TransN entre Fleurier, Travers et Les Ponts-de-Martels circulera trois fois par jours (matin, midi, soir) du lundi au vendredi. Elle va permettre de relier le Val-de-Travers et La Chaux-de-Fonds en 58 minutes. Actuellement, ce trajet en train dure 1h20. Cette nouvelle ligne de bus est à l’essai pendant trois ans.

 

Capacité saturée

La capacité des transports publics neuchâtelois entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds est de plus en plus saturée lors des heures d’hyper-pointes, mais aucune solution ne semble se dessiner. Le chef du Département de la gestion du territoire, Claude Nicati, explique qu’il est actuellement impossible d’augmenter le nombre de places dans les trains : les tunnels sont trop bas pour permettre l’utilisation de wagons à deux étages et les quais de gare sont trop petits pour accueillir des trains plus longs.

Le Canton vient de confier un mandat d’étude au bureau d’ingénieurs SMA à Lausanne. L’objectif est de modifier l’horaire actuel pour trouver des solutions à la surcharge actuelle. Claude Nicati indique toutefois que les éventuelles solutions sont minces : entre 2010 et 2011, une augmentation de 15% de la fréquentation a été observée. Il ne sera pas possible, selon le conseiller d’Etat, de réduire drastiquement la fréquentation. Les résultats de l’étude devraient être connus en mars 2013.

 

Hausse des tarifs Onde Verte

A Neuchâtel, le prix des billets et abonnements Onde Verte va augmenter en moyenne de 5,36% dès le 9 décembre. Une hausse qui s’aligne sur l’adaptation des tarifs nationaux.

L’abonnement mensuel pour deux zones est le titre le plus vendu. Il va désormais coûter 68 francs au lieu de 64 pour un adulte, et 51 francs au lieu de 48 pour un voyageur junior ou senior.

A l’unité, le billet court parcours va passer à 2 francs 10 au tarif plein au lieu de 2 francs, et à 1 franc 90 au lieu de 1 francs 70 au tarif réduit. Le billet deux zones au tarif entier va être vendu 3 francs 80 au lieu de 3 francs 60. Il reste à 2 francs 20 avec le demi-tarif.

Davantage de trains entre Lausanne et Genève

En ce qui concerne le trafic national assuré par les CFF, les Régio-express entre Lausanne et Genève vont circuler à la demi-heure.

Le temps de parcours entre Neuchâtel et Genève en ICN va être réduit de 4 minutes grâce à la suppression des arrêts de Morges et Nyon. Excepté pour quelques trains le matin et le soir, les relations directes Neuchâtel - Morges et Neuchâtel - Nyon ne sont donc plus possibles. Un changement à Lausanne est nécessaire, avec une durée de voyage rallongée de 20 minutes.

 

Il faut sauver le TVG Neuchâtel – Paris

La SNCF a annoncé début octobre qu’elle pourrait supprimer les lignes TGV directes Berne-Paris, via Neuchâtel et Pontarlier, et via Frasne, dès 2014. Si cette hypothèse se confirme, les arrêts à Neuchâtel et Pontarlier disparaîtraient.

Le conseiller d’Etat en charge de la Gestion du territoire ne veut pas voir disparaitre cette ligne. Malgré une fréquentation en baisse, Claude Nicati estime que cet axe est nécessaire à l’ouverture du canton vers la France. Quelques améliorations des liaisons sont promises pour 2013. Mais si cette ligne venait toutefois à disparaitre, le Canton se chargerait de proposer des solutions. Un financement national devrait alors être trouvé, estime Claude Nicati. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus