La bataille pour un RER continue

Le Haut veut vivre ! passe à l’action. Le collectif, né après le refus du TransRUN, a lancé ...
La bataille pour un RER continue

André Porret, de Fresens, 80 ans, est le premier citoyen neuchâtelois à avoir signé l'initiative populaire Pour une liaison ferroviaire rapide entre le Haut et le Bas. André Porret, de Fresens, 80 ans, est le premier citoyen neuchâtelois à avoir signé l'initiative populaire.

Le Haut veut vivre ! passe à l’action. Le collectif, né après le refus du TransRUN, a lancé mardi matin la collecte de signatures pour son initiative populaire cantonale.

Le texte demande la création avant 2025 d’une liaison ferroviaire rapide entre Le Locle et Neuchâtel.

Le collectif n’est affilié à aucun parti politique et est ouvert à tous. Il se veut un mouvement populaire.

Le comité d’initiative a jusqu’au 19 avril 2013 pour récolter 4'500 signatures valables. Pour l’instant, la collecte se fait par bouche à oreille principalement, mais Le Haut veut vivre n’exclut pas de mettre en place quelques événements pour soutenir la campagne.

Par ailleurs, l’initiative est disponible sur le site internet du collectif. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus