Crêt-Meuron: les opposants au parc éolien marquent un point

La Cour de droit public du Tribunal cantonal de Neuchâtel a donné gain de cause sur un point ...
Crêt-Meuron: les opposants au parc éolien marquent un point

La Cour de droit public du Tribunal cantonal de Neuchâtel a donné gain de cause sur un point aux opposants au projet de parc éolien du Crêt-Meuron. Elle a admis le recours des riverains et de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage.

Ceux-ci s’opposaient à la modification de la hauteur des éoliennes inscrite dans le plan d’aménagement. Le Conseil d’Etat souhaite rajouter trois mètres aux mâts prévus. La Cour estime que le gouvernement n'a pas suffisamment pesé les intérêts en jeu et le prie de procéder à un nouvel examen de la question. Le Conseil d'Etat n’exclut pas de faire recours au Tribunal fédéral.

La Cour de droit public a, en revanche, donné raison au gouvernement concernant le recours du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. Comme le Conseil d'Etat, elle juge que la Métropole horlogère n’a pas les qualités requises pour s’opposer au projet, comme elle n'accueillera pas d'éoliennes sur son territoire dans le cadre de ce projet.

Le recours des Amis de Tête-de-Ran et du Mont-Racine a aussi été rejeté. Les associations ne sont pas jugées directement concernées par l’implantation d’éoliennes au Crêt-Meuron. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus