L’avenir du Mycorama toujours incertain

Que va devenir le bâtiment du Mycorama à Cernier ? Le Grand Conseil neuchâtelois doit se prononcer ...
L’avenir du Mycorama toujours incertain

Le bâtiment du Mycorama à Cernier Le bâtiment du Mycorama à Cernier.

Que va devenir le bâtiment du Mycorama à Cernier ? Le Grand Conseil neuchâtelois doit se prononcer mardi.

Le Conseil d’Etat propose d’y installer un hôtel d’entreprises en lien avec la bio-agriculture. Ce projet Agriplanet coûterait 1,9 million de francs au Canton. Mais la proposition du Gouvernement a déjà du plomb dans l’aile : la commission parlementaire chargée d’examiner le dossier invite les députés à ne pas entrer en matière sur ce crédit.

Aucun plan d’affaires n’est disponible, aucune garantie n’est donnée sur la viabilité du projet ni sur les apports attendus du secteur privé. C’est l’avis de la majorité de la commission parlementaire politique régionale fédérale, qui estime par ailleurs que le coût prévu pour la réaffectation du site est trop élevé. Les membres de la commission relèvent que le Gouvernement semble vouloir trouver à tout prix une nouvelle affectation pour ce bâtiment, racheté après la faillite de la fondation du Mycorama.

La commission propose au Conseil d’Etat d’explorer d’autres pistes : louer ou vendre le bâtiment à des privés qui reprendraient le projet Agriplanet et qui en assumeraient les risques, ou alors modifier le plan d’affectation du site d’Evologia pour pouvoir utiliser le Mycorama comme bâtiment administratif de l’Etat. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus