L’avenir d’Evologia se dessine

Une nouvelle orientation pour le site d’Evologia à Cernier. Le Conseil d’Etat a décidé, après ...
L’avenir d’Evologia se dessine

Une vingtaine de panneaux sont disséminés dans le jardin. De nombreuses mmanifestations sont organisées dans les jardins d'Evologia.

Une nouvelle orientation pour Evologia à Cernier. Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé, après avoir mené une étude détaillée, de transférer dès le 1er janvier 2013 la gestion de la majeure partie des prestations du site au Service de l’agriculture, à l’exception de celles liées au développement économique. Cette décision s'inscrit dans le cadre du Programme de redressement des finances et de réforme des structures de l'Etat.

Par cette mesure, le Conseil d'Etat renforce non seulement Evologia en tant que pôle de développement du secteur primaire, mais également en qualité de pôle de développement des secteurs secondaire et tertiaire. Il laisse par ailleurs aussi la porte ouverte aux discussions avec la future commune de Val-de-Ruz s'agissant de la reprise éventuelle de certaines prestations de proximité.

 Renaud Tripet quitte le Site de Cernier après dix ans de service.

Cette décision intervient alors que l’actuel directeur d’Evologia a fait valoir son droit à la retraite à la fin de l’année. Renaud Tripet est à la tête du site de Cernier depuis 2002. Il a notamment œuvré à la mise sur pied en 2003 de Poésie en Arrosoir, à la création en 2004 d'Evologia, aux échanges transfrontaliers des Jardins extraordinaires avec la Saline d'Arc et Senans en 2005, puis des Jardins musicaux en 2008, deux traditions qui se perpétuent depuis lors. En 2010, il a par ailleurs contribué au premier déploiement du festival des Jardins musicaux dans le Parc régional Chasseral et présenté les Jardins extraordinaires en qualité d'hôte d'honneur au salon lausannois Habitat&Jardin. /comm-sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus