La Chine et Neuchâtel se rapprochent

Renforcer et faciliter les relations commerciales entre la Suisse et la Chine : c’est l’objectif ...
La Chine et Neuchâtel se rapprochent

Thierry Grosjean, le chef du Département de l'économie, a signé le contrat mardi matin avec QU Ping, le directeur de la China Business House. Thierry Grosjean, le chef du Département de l'économie, a signé le contrat mardi matin avec QU Ping, le directeur de la China Business House.

Renforcer et faciliter les relations commerciales entre la Suisse et la Chine : c’est l’objectif de l’accord signé mardi matin entre l’Etat de Neuchâtel et la China Business House. Le Canton est entré en relation avec l’entreprise de marketing et de commerce chinoise au travers du Greater Geneva Bern Area (GGBA), la structure de promotion économique de la Suisse occidentale.

La Chine représente déjà un marché important pour l’industrie horlogère suisse. L’objectif de l’accord est de nouer des liens encore plus étroits et privilégiés avec l’économie chinoise afin de développer les affaires de part et d’autre. La China Business House souhaite étendre ses activités sur l’ensemble de la Suisse, avec le territoire neuchâtelois comme port d’attache. Outre l’horlogerie, ses dirigeants sont intéressés par les domaines de la mécanique et de la microtechnologie.

Une délégation d’entrepreneurs chinois se rend jeudi à Neuchâtel. L’Office cantonal de promotion économique ainsi que la Victoria University (une école de management implantée dans le canton depuis 2002) leur feront visiter le château de Neuchâtel ainsi que l’entreprise horlogère Zenith au Locle. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus