Les vendanges s’annoncent bien

La vigne grandit sur les coteaux neuchâtelois. A deux mois et demi des vendanges, le raisin est encore en phase de développement. A ce stade, la prudence reste de mise contre les maladies fongiques, surtout lors de périodes de pluie répétées.

Toutefois, la météo mitigée de ce début d’été n’a pas eu de conséquences négatives sur la pousse du raisin.

 

Alternatives aux produits chimiques

Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier

Depuis quelques années, la culture biodynamique est utilisée dans le domaine viticole. Elle implique un traitement de la vigne respectueux de la nature, avec notamment l’abandon des désherbants dans les sols.

Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier, traite une partie de ses vignes de cette manière. Selon lui, la méthode biodynamique est très efficace : les sols sont revitalisés et les résultats se voient rapidement, déjà après une année ou deux.

Cette année, les vendanges devraient commencer au début du mois d’octobre. L’année dernière, la récolte avait débuté avec trois semaines d’avance. /sco


Actualités suivantes

Articles les plus lus