Piscines du Nid-du-Crô: un signal politique fort

Le Conseil général de Neuchâtel a donné lundi soir un signal fort dans sa politique énergétique ...
Piscines du Nid-du-Crô: un signal politique fort

Piscines du Nid-du-Cr Les piscines du Nid-du-Crô vont être équipées de capteurs photovoltaïques.

Le Conseil général de Neuchâtel a donné lundi soir un signal fort dans sa politique énergétique.

Il a accepté après plus d’une heure et demie de débats animés, par 23 voix contre huit et cinq abstentions, un crédit de plus de 950'000 francs pour le remplacement du monobloc de ventilation et la pose de capteurs photovoltaïque aux piscines du Nid-du-Crô.

La gauche a refusé un amendement du groupe libéral-radical qui demandait de retirer la pose des capteurs. Le PLR a fait cette proposition en raison de la maigre économie énergétique de l'ordre de 4% engendrée par cette solution. La gauche et le Conseil communal estiment qu’il s’agit là d’un acte essentiellement politique. Neuchâtel doit continuer à se profiler comme une cité des énergies renouvelables. Pour y parvenir, le  groupe PopVertSol veut que le Conseil communal aille plus loin et étudie d'autres possibilités pour être plus efficient. Il a déposé un postulat en ce sens.

Le Conseil général a en revanche refusé à l’unanimité de classer une motion du groupe PopVertsSol, qui demandait, en 2006, une analyse complète, et pas seulement financière, de la gestion des piscines du Nid-du-Crô. L’hémicycle estime que le Conseil communal n’a pas répondu à toutes les questions posées dans la motion. Thomas Facchinetti, qui vient de reprendre le dicastère des sports, a fait une proposition inédite pour faire enfin avancer ce dossier : réunir autour d’une table un représentant de chaque groupe afin de trouver des solutions. Une proposition bien acceptée par les conseillers généraux mais qui n’a pas permis de classer la motion.

 

Tout beau, tout neuf

Les travaux du Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel vont pouvoir aller de l’avant. Le Conseil général a aussi accepté, à l’unanimité, un crédit de 400'000 francs pour la création d’un SAS en verre à l’entrée principale de l’établissement, l’installation d’un monte-charge permettant l’accès aux personnes handicapées et aux matériaux lourds et la rénovation du hall d’entrée.

Le législatif a encore dit oui à un crédit de 1'760'000 francs pour l’équipement et l’acquisition de divers véhicules et machines pour les années 2012 à 2013.

 

Neuchâtel veut son guichet CFF

Les élus onti donné suite lundi soir à une résolution urgente demandant au Conseil communal de faire tout son possible pour que le guichet que les CFF veulent fermer à la fin de l’année au centre-ville reste ouvert. Le texte a été accepté par 30 voix contre 4 et 2 abstentions. L’exécutif s’est dit fâché par la décision des CFF, mais il ne se fait aucune illusion quant à l'influence qu'il peut exercer sur l'entreprise de transport. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus