Les enfants au centre du Buskers

De la musique bouddhiste, du classique, des contes et bien d’autres productions, la 23e édition ...
Les enfants au centre du Buskers

De la musique bouddhiste, du classique, des contes et bien d’autres productions, la 23e édition du Buskers festival est éclectique. Du 14 au 18 août, Neuchâtel va vivre la vie des musiciens de rue.

Cette année, le Buskers innove pour les enfants. Le festival de rue se dote d’une place spéciale pour les bambins : la Cour des mômes. Les organisateurs ont souhaité créer cet espace pour éviter toute confusion avec la Cour des Contes destinée, elle, plutôt aux adultes.

Du point de vue pratique, la rue du Seyon sera fermée à la circulation tous les soirs du festival dès 18h30 et le samedi dès 17h30.

Dans le cadre de son 700e anniversaire, la Neuveville va accueillir plusieurs artistes du festival le 11 août. Les groupes seront aussi présents le 19 août à la Ramée, à Marin, et à Lignières le 26 août. /jha


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus