Un Buskers plus vocal que jamais

Le festival de musique de rue vivra sa 32e édition durant le mois d’août. La programmation ...
Un Buskers plus vocal que jamais

Le festival de musique de rue vivra sa 32e édition durant le mois d’août. La programmation fera la part belle aux voix avec plusieurs interprètes de chants polyphoniques. Parmi les nouveautés cette année : un pré-Buskers sur deux sites

Le Buskers festival revient dans une version étendue entre le 5 et 13 août. Le Buskers festival revient dans une version étendue entre le 5 et 13 août.

Du 8 au 12 août 2023, la ville de Neuchâtel accueillera le tant attendu 32e Buskers festival, qui se déroulera également à Marin le 13 août. Cet événement emblématique, qui existe depuis 1990, promet d'émerveiller les spectateurs avec une programmation riche et variée. Pour la première fois cette année, un pré-Buskers sera organisé, avec des événements préliminaires à Peseux le 5 août et à Valangin le 6 août. « C’était une idée qui nous trottait dans la tête depuis un certain temps », se réjouit le fondateur Georges Grillon.

Georges Grillon :

Pendant huit jours consécutifs, quatre lieux différents (Neuchâtel, Peseux, Valangin et Marin) vibreront au rythme de 265 concerts et spectacles. Avec la participation de 23 groupes, artistes de rue et conteurs venus des cinq continents, le festival réunira des représentants de plus de vingt nationalités différentes. Des talents venus de pays tels que la Tunisie, La Réunion, l'Angola, le Cambodge, la Syrie et bien sûr, la Suisse, se produiront sur scène. « Ce sont des coups de cœur. Ce sont des groupes que l’on a rencontrés, que l’on a vus et que l’on a aimés », affirme Georges Grillon.

Georges Grillon :

Pour cette 32e édition, les voix seront particulièrement mises à l'honneur. Le festival accueillera plusieurs ensembles vocaux de renommée internationale, dont le groupe géorgien Chveneburebi avec ses polyphonies géorgiennes, Andhira et ses polyphonies sardes, Tadaam et ses voix du monde, ainsi que les chanteuses exceptionnelles des groupes Ayom avec la Brésilienne Jabu Morales, Blue Mockingbirds avec la Britannique Léonie Evans et Malanka avec l'Ukrainienne Kateryna Zhaburovska.

Des groupes qui en valent le détour, selon les co-programmateurs Léa Rovero et Georges Grillon :

En plus de cette programmation musicale riche, les festivaliers auront l'occasion de découvrir des spectacles circassiens de haut niveau. Parmi les temps forts, le duo d'artistes finlandaises Lotta & Stina se produira avec des acrobaties sur un rola bola (plateau d’équilibre), le tout en talon haut, pour le plus grand plaisir du public.

Et bien sûr, l'incontournable « Cour des contes » sera présente dans la rue des Chavannes, où des conteurs et conteuses talentueux captiveront les auditeurs avec leurs récits palpitants. /comm-dsa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus