Calomnies présumées à l'Université: audience ajournée

Pas de jugement dans l’affaire des deux professeurs de l’Université de Neuchâtel accusés de ...
Calomnies présumées à l'Université: audience ajournée

Pas de jugement dans l’affaire des deux professeurs de l’Université de Neuchâtel prévenus de diffamation par un étudiant. Ce lundi, l'audience a été ajournée par manque de temps.

Après le refus de son mémoire en septembre 2008, le plaignant avait par hasard découvert une correspondance d’emails entre les professeurs le qualifiant d'étudiant borné. Ils estimaient son travail d’une médiocrité affligeante. L'étudiant avait alors porté plainte pour calomnies et diffamation.

Les deux professeurs ont été acquittés en octobre 2010 par le Tribunal régional du Littoral à Neuchâtel lors d'une première audience. Mais l’étudiant a fait recours. La Cour de cassation pénale a alors estimé que l’affaire devait être rejugée.

Lors de l’audience de ce lundi, trois témoins ont été entendus ainsi que les prévenus. Par manque de temps, la plaidoirie de la défense et de la partie plaignante ainsi que le jugement n'ont paspu être complétés. L’audience est ajournée au mardi 19 juin. /jha


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus