Yvan Perrin n’est plus à la tête de l’UDC

Le Neuchâtelois Yvan Perrin n’est plus vice-président de l’UDC Suisse. Le reste des principaux ...
Yvan Perrin n’est plus à la tête de l’UDC

Le Neuchâtelois Yvan Perrin n’est plus vice-président de l’UDC suisse. Le reste des principaux dirigeants de l'UDC suisse restent en place malgré les échecs électoraux. Toni Brunner a été réélu samedi à la tête du parti. Christoph Blocher reste vice-président et partagera cette fonction avec six collègues dont les  Romands Oskar Freysinger et Claude-Alain Voiblet.

Ovationné, Christoph Blocher s'est maintenu à la vice-présidence  au sein d'une équipe élargie de cinq à sept membres, élue en bloc par 414 voix contre 6.

L'événement a suscité quelques remous. Plusieurs délégués ont demandé en vain d'élire les vice-présidents les uns après les autres.

Yvan Perrin a été salué par les délégués francophones présents. Le  Neuchâtelois s'est en outre vu remettre une hallebarde en guise de remerciement pour son engagement. /aju-ats


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus