Une alternative au TransRun

Le parti libéral-radical de Rochefort propose un TransRun light. Il estime que le TransRun ...
Une alternative au TransRun

Trois membres du PLR de Rochefort Thierry Gougler, Christian Reber et Bernard Matthey (de gauche à droite), trois des membres du PLR de Rochefort.

Le Parti libéral-radical de Rochefort propose un TransRun light.  Il estime que le TransRun coûte trop cher et qu’il délaisse le bassin de population vivant au bord de la ligne ferroviaire actuelle entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

Ce constat a poussé le PLR Rochefort à proposer une alternative, le TransRun light. Le parti suggère de renoncer au TransRun et de conserver la ligne ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, sans le rebroussement de Chambrelien. A la place, une ligne serait créée entre Chambrelien et Champ du Moulin.

Le conseiller d’Etat en charge du département de la gestion du territoire, Claude Nicati, estime que le TransRun ne néglige pas une part de la population neuchâteloise. Il ajoute que le coût du projet, estimé à 850 millions de francs, pourrait être partiellement pris en charge par la Confédération. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus