Un mi-temps de façade

Lors de sa prochaine séance, le 14 novembre prochain, le Conseil général du Locle va se pencher ...
Un mi-temps de façade

L'Hôtel-de-Ville du Locle Les élus locataires de l'Hôtel-de-Ville du Locle resteront salariés à 50%, malgré la hausse de la charge de travail.

Lors de sa prochaine séance, le 14 novembre prochain, le Conseil général du Locle va se pencher sur le statut des conseillers communaux.

Les membres de l’exécutif ont demandé en 2006 une augmentation de leur rémunération. Jusqu’en 1992, les cinq conseillers communaux étaient salariés à plein temps. A la suite d’une initiative, leur taux d’activité est ensuite passé à 30%, avant de remonter à 50% en 1996.

Ce mi-temps ne correspond plus à la réalité. Pourtant, le taux d’activité ne sera pas augmenté. La commission financière du Conseil général opte dans son rapport pour le statu quo, tout en admettant que la charge effective tend vers le 100%. Pourquoi ? D’abord parce qu’il serait difficile de revenir à la situation d’avant 1992 sans passer par les urnes. Ensuite parce que le Conseil communal actuel considère qu’il est normal que leur engagement politique possède une part de bénévolat, comme pour le législatif.

L'après-mandat repensé

L’option d’une augmentation de salaire a également été écartée. La commission estime que la population aurait de la peine à comprendre une telle hausse au vu de la situation économique actuelle.

Mais les élus n’ont pas tout perdu. Un effort a été fait sur l’après-mandat. Un nouveau modèle d’indemnisation de départ a été prévu. Il tient compte de l’âge du conseiller communal et de la durée de son mandat.

Si le conseil général accepte le rapport de la commission financière, l’indemnité de départ sera de 6 à 18 mois de traitement, selon les cas.

Par ailleurs, en cas d’acceptation par le Conseil général le 14 novembre prochain, les conseillers communaux du Locle devront donner un préavis de trois mois en cas de démission, contre deux mois actuellement. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus