Une voie verte entre Marin et Wavre

Plus de 400 buissons sont en train d’être plantés au bord de la piste cyclable. Le but est ...
Une voie verte entre Marin et Wavre

Plus de 400 buissons sont en train d’être plantés au bord de la piste cyclable. Le but est de favoriser la biodiversité et de créer des îlots de fraîcheur

Les buissons sont en train d'être plantés sur la voie verte entre Marin et Wavre.  Les buissons sont en train d'être plantés sur la voie verte entre Marin et Wavre. 

La piste cyclable entre Marin et Wavre va verdir. Ce sont 400 buissons qui sont en train d’être plantés sur plus de 200 mètres. Cette voie verte, portée par la Commune de La Tène, aura plusieurs objectifs, comme l’explique Michel Blant du bureau Faunistique Zoologie Paysage, entreprise en charge du projet. « Cette voie verte va être utile aux promeneurs et aux cyclistes en leur donnant un petit peu de protection le long de la piste cyclable. Elle sera également intéressante sur le plan de la biodiversité, puisque ça créera un lien entre d’autres surfaces boisées », explique-t-il.

La parcelle appartient en effet à la Commune de La Tène, mais elle est exploitée par un agriculteur. Même si celui-ci perd une partie de la surface d’exploitation, il n’est pas totalement perdant, selon Michel Blant. « L’agriculteur perd quelques ares de surface cultivée. D’un autre côté il va pouvoir recevoir des paiements directs s’il déclare cette haie comme surface de promotion de la biodiversité. Cette haie pourrait être intégrée à l’écoréseau de l’Entre-Deux-Lacs. Avec le mélange des essences, on espère aussi que la haie atteigne un niveau de qualité pour toucher des subventions. Donc dans l’ensemble, l’agriculteur n’est pas perdant », explique Michel Blant.

Il faudra toutefois attendre quelques années pour voir la haie atteindre sa taille adulte. L’objectif de la Commune est également d’inciter les autres agriculteurs à poursuivre cette voie verte. /gpr


Actualités suivantes

Articles les plus lus