L'initiative cantonale pour une fiscalité plus équitable refusée

Les citoyens du canton ont refusé à 57,8% l’initiative cantonale ce dimanche.
L'initiative cantonale pour une fiscalité plus équitable refusée

Les citoyens du canton ont refusé à 57,8% l’initiative cantonale ce dimanche

Les Neuchâtelois ont refusé dimanche l'initiative « Pour une fiscalité plus équitable ». (Photo : KEYSTONE / Georgios Kefalas). Les Neuchâtelois ont refusé dimanche l'initiative « Pour une fiscalité plus équitable ». (Photo : KEYSTONE / Georgios Kefalas).

Statut quo sur la fiscalité dans le canton. Les Neuchâtelois ont refusé à 57,8% ce dimanche l’initiative du POP « Pour une fiscalité plus équitable ». Le texte demandait d’augmenter l’imposition sur la fortune lorsque celle-ci dépasse 500’000 francs, ce qui représentait une taxation de 1’400 francs par million.

Seule une commune a accepté l'initiative : il s'agit de La Chaux-de-Fonds avec 53% de « oui ». La Brévine est la commune à montrer le plus fort refus au texte avec 75,6% de « non ». Suivent Le Cerneux-Péquignot (73,4%) et Hauterive (71,5%).

Le Conseil d’Etat, le Grand Conseil, ainsi que les partis de droite et du centre étaient opposés au texte. Les partis de gauche et les Verts soutenaient l’initiative déposée par le POP en 2017. /elc-gtr

Pour les initiants, le refus de ce texte n'est pas complètement une défaite.

Julien Gressot, président du POP:

La fiscalité neuchâteloise vit au rythme des réformes depuis plusieurs années. La population neuchâteloise souhaite peut-être attendre la fin de ces changements avant d'en entreprendre d'autres. C'est la lecture qu'en fait le conseiller d'Etat en charge des finances.

Laurent Kurth:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus