La Ville de La Chaux-de-Fonds veut acheter la Villa Fallet

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds a fait son choix : il veut acquérir la première maison ...
La Ville de La Chaux-de-Fonds veut acheter la Villa Fallet

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds a fait son choix : il veut acquérir la première maison sur laquelle a travaillé Le Corbusier. Le Conseil général se penchera sur un rapport et sa demande de crédit en mars

Les façades et autres éléments de la Villa Fallet sont décorés sur le modèle de la nature des Montagnes neuchâteloises. Un exemple précieux de déclinaison du style sapin. (photo: archives) Les façades et autres éléments de la Villa Fallet sont décorés sur le modèle de la nature des Montagnes neuchâteloises. Un exemple précieux de déclinaison du style sapin. (photo: archives)

Le doute est devenu certitude : la Ville de La Chaux-de-Fonds veut acquérir la Villa Fallet, un symbole du patrimoine art nouveau régional de style sapin. Comme l’a confirmé à RTN Théo Huguenin-Elie, conseiller communal en charge de l’urbanisme, la Ville a trouvé un terrain d’entente avec les actuels propriétaires de cette maison construite en 1906, dont les plans ont été signés par Charles-Edouard Jeanneret, qui allait devenir Le Corbusier. Si le prix de vente initial avait été fixé à 1,4 million, le conseiller communal ne souhaite pour l’heure pas dévoiler celui négocié. Le Conseil général aura le dernier mot sur cette acquisition au mois de mars.

Théo Huguenin-Elie: « La conservation et la valorisation d’un tel patrimoine est une responsabilité de la collectivité publique »

Si la Ville devient propriétaire, elle ne souhaite pas exploiter la Villa Fallet, même si les perspectives sont intéressantes. Cette maison, située au Chemin de Pouillerel 1, est voisine de la Maison blanche, autre Villa de l'architecte ouverte au public et gérée par une association. 

Plusieurs contacts ont déjà été pris, assure Théo Huguenin-Elie. Des travaux relativement importants seront aussi nécessaires pour la restauration de la bâtisse. La future entité devra donc également procéder à une recherche de fonds.

Théo Huguenin-Elie: «La Ville veut soutenir, mais ne veut pas devenir le pilote de la restauration et de l'exploitation»

/lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus