Grève féministe neuchâteloise: « fières, vénères et pas prêtes à se taire »

Après la forte mobilisation de 2019, une nouvelle vague violette s'est emparée lundi des rues ...
Grève féministe neuchâteloise: « fières, vénères et pas prêtes à se taire »

Après la forte mobilisation de 2019, une nouvelle vague violette s'est emparée lundi des rues de Suisse et du canton de Neuchâtel. Malgré certaines avancées, il reste encore beaucoup à faire pour l'égalité, estiment les grévistes

La mobilisation s'est notamment organisée lundi après-midi sur la place Espacité à La Chaux-de-Fonds La mobilisation s'est notamment organisée lundi après-midi sur la place Espacité à La Chaux-de-Fonds

14 juin 2019- 14 juin 2021 : même combat. La vague violette déferle à nouveau ce lundi dans les rues de Suisse et du canton de Neuchâtel. Les femmes revendiquent toujours leur droit à plus d’égalité.  Au cœur de la mobilisation cette année, le refus du rehaussement de l’âge de la retraite à 65 ans, validé la semaine dernière par le Parlement fédéral. C’est aussi pour les grévistes l’occasion de dénoncer à nouveau les inégalités salariales, les violences sexistes ou l’importance de la nécessité d’une révision du code pénal en matière de viol.

En marge de la grande manifestation prévue lundi en fin de journée à Neuchâtel, des stands ont été montés dès midi sur la place Espacité à La Chaux-de-Fonds. Notre reportage sur place:

/lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus