Quatre prix de journalisme ont été décernés au château de Neuchâtel

La Conférence romande des bureaux de l’égalité et l’association « DécadréE contre la culture ...
Quatre prix de journalisme ont été décernés au château de Neuchâtel

La Conférence romande des bureaux de l’égalité et l’association « DécadréE contre la culture du viol » ont décerné quatre prix distinguant l’impact de médias dans la lutte pour l’égalité

Le 14 juin 2019, une vague violette déferlait sur la Suisse. Le 14 juin 2019, une vague violette déferlait sur la Suisse.

La lutte pour l’égalité est à l’honneur ce mercredi à Neuchâtel. Pas moins de quatre prix ont été remis au château de Neuchâtel pour récompenser les journalistes travaillant à faire avancer le débat sur l’égalité homme-femme. Les 173 travaux envoyés pour cette édition illustrent à quel point ce thème a déchainé les passions durant l’année 2019, avec notamment la grève des femmes du 14 juin. La Conférence romande des bureaux de l’égalité a distingué la rédaction du quotidien Le Courrier pour son travail sur la grève des femmes, ainsi que Célia Héron et Pascaline Sordet du quotidien Le Temps pour neuf podcasts sur la pratique du sport vue sous une perspective de genre. Les prix DécadréE contre la culture du viol ont quant à eux été décernés à la rédaction du journal Le Temps pour la qualité générale de ses articles et à la journaliste Sylvia Revello, également au quotidien Le Temps pour son article « Quand l’accouchement vire au cauchemar ». /comm-lfe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus