Regroupement d’activités pour la HE-Arc Ingénierie au Locle

Le domaine Ingénierie de la HE-Arc envisage le regroupement de ses activités des Montagnes ...
Regroupement d’activités pour la HE-Arc Ingénierie au Locle

Le domaine Ingénierie de la HE-Arc envisage le regroupement de ses activités des Montagnes neuchâteloises dans un futur bâtiment au Locle en 2026. Microcity pourrait aussi emboîter le pas

Les sites de la HE-Arc dans les Montagnes devraient être regrouper au Locle en 2026. (Photo : archives). Les sites de la HE-Arc dans les Montagnes devraient être regrouper au Locle en 2026. (Photo : archives).

La HE-Arc Ingénierie souhaite se renforcer en regroupant ses activités au Locle. Actuellement établie sur deux sites dans les Montagnes neuchâteloises, la haute école souhaite optimiser les collaborations des équipes de recherche et des étudiants en les réunissant à la rue de l’Hôtel-de-Ville 7 à l’horizon 2026. L’édifice, entièrement rénové par l’Etat de Neuchâtel, offrira une réserve de capacité pour accueillir de nouveaux projets de développement.


Une opportunité aussi pour Microcity

En parallèle, le site de Microcity dans les Montagnes neuchâteloises prévoit de suivre le mouvement et de rejoindre également Le Locle afin de garantir au mieux la continuité des échanges entre les acteurs de cet écosystème d’innovation.

Le bâtiment actuellement occupé par Microcity, la Haute Ecole Arc et plusieurs sociétés sur le site d’Eplatures-Grise à La Chaux-de-Fonds (ex-Neode) sera maintenu dans sa vocation d’hôtel d’entreprises. /comm-vre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus