3,5 millions pour le réservoir de Peseux et son raccordement

Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit pour la construction du nouveau ...
3,5 millions pour le réservoir de Peseux et son raccordement

Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit pour la construction du nouveau réservoir d’eau potable de Trembley et la connexion du réseau de Peseux à celui de Corcelles-Cormondrèche

Les réseaux d'eau de Peseux et de Corcelles-Cormondrèche seront bientôt relié. (Photo d'illustration) Les réseaux d'eau de Peseux et de Corcelles-Cormondrèche seront bientôt relié. (Photo d'illustration)

C’est une des premières pierres visibles découlant de la fusion : Peseux aura un nouveau réservoir d’eau potable et son réseau sera connecté à celui de Corcelles-Cormondrèche. Un crédit de 3,5 millions de francs a été accepté lundi soir par le Conseil général de Neuchâtel en ce sens (38 oui et une abstention).

Le projet du nouveau réservoir de Trembley avait déjà occupé l’ancienne commune de Peseux, mais la demande de crédit avait été reportée l’automne passé pour laisser la nouvelle commune se pencher sur la question. Ceci a permis aux nouvelles autorités de proposer une solution aux visions plus larges. La variante retenue, outre la construction d’un nouveau réservoir et le démantèlement de l’ancien, comprendra également la réalisation d’un tronçon de 70 mètres pour connecter les réseaux d’eau des deux localités.

Les explications de Mauro Moruzzi, conseiller communal en charge des infrastructures

Les travaux de réalisation se feront dans le courant de l’année 2022. Par ailleurs, cette solution offrira également la possibilité, à l’avenir, de développer une connexion avec le réservoir des Chênes à Corcelles, dans l’optique d’alimenter la zone industrielle des Vernets.


Crédits pour la piscine et deux tracteurs

Deux autres crédits ont également été acceptés ce lundi soir. Les deux à l’unanimité. Le premier se monte à un million de francs et servira à remplacer le système de traitement de l’eau des piscines du Nid-du-Crô. Un système à électrolyse remplacera le traitement au chlore gazeux actuel. Le second crédit, qui se monte à 440'000 francs, permettra l’achat de deux tracteurs pour les équipes forestières de la commune. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus