Montagne de Buttes : effet suspensif accordé

Le Tribunal fédéral accorde l'effet suspensif au recours lancé par les opposants au Parc éolien ...
Montagne de Buttes : effet suspensif accordé

Le Tribunal fédéral accorde l'effet suspensif au recours lancé par les opposants au Parc éolien de la Montagne de Buttes. La démolition de murs de pierres sèches et la coupe de haies et bosquets sont gelées jusqu'à décision sur le fond

(Photo : Georges Henz). (Photo : Georges Henz).

La 1ère Cour de droit public du Tribunal fédéral accède à la demande d'effet suspensif déposée par les opposants. La suppression définitive de 902 mètres de murs et de 90 mètres de haies ainsi que l'atteinte temporaire à une doline (cuvette calcaire) devront attendre que le Tribunal fédéral tranche sur le recours.

Plusieurs opposants au parc éolien ont fait appel du jugement du Tribunal cantonal du 9 décembre 2020. Celui-ci entérine les décisions du Département neuchâtelois du développement territorial et de l'environnement concernant ces aménagements.

Le Parc éolien de la Montagne de Buttes doit s'étendre sur les communes de Val-de-Travers, des Verrières et de la Côte-aux-Fées. Le promoteur Verrivent, détenu par Groupe E et les Services industriels de Genève, prévoit d'installer 19 éoliennes de 180 mètres.

Le parc devrait couvrir 10% de la consommation électrique totale du canton de Neuchâtel et produire annuellement 100 millions de kWh. /ats-aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus