Crédits d'étude pour un nouveau complexe universitaire accepté

Les députés neuchâtelois ont accepté mardi deux crédits d'étude de près de 8 millions de francs ...
Crédits d'étude pour un nouveau complexe universitaire accepté

Les députés neuchâtelois ont accepté mardi deux crédits d'étude de près de 8 millions de francs pour un nouveau complexe universitaire. Ce dernier sera composé d'un bâtiment académique et d'un autre dédié au sport pour un total d'environ 80 millions

L'Université de Neuchâtel va s'agrandir aux Jeunes-Rives. (Photo : Guillaume Perret) L'Université de Neuchâtel va s'agrandir aux Jeunes-Rives. (Photo : Guillaume Perret)

L’Université de Neuchâtel est à l’étroit. Le dernier bâtiment universitaire d’envergure construit par le canton, UniMail, a été inauguré en 2001. L'Alma mater comptait alors 3200 étudiants, contre 4400 actuellement, soit une augmentation de 38%.

Pour y faire face, l’Université a optimisé l’utilisation de ses locaux et augmenté le volume des locaux qu’elle loue. « L’optimisation des espaces disponibles a désormais atteint ses limites, alors que l’on s’attend, à un horizon de 16 ans (2037), à une nouvelle croissance marquée des effectifs (+19%) », a indiqué le Conseil d'Etat dans son rapport.

Ces quinze dernières années, les réalisations de nouvelles infrastructures universitaires se sont multipliées en Suisse et, en particulier, pour les universités directement concurrentes que sont Genève, Lausanne et Fribourg. Et le mouvement se poursuit : tous les cantons porteurs d’une université ou d’une haute école spécialisée ont déposé auprès de la Confédération des demandes de subventions à la construction de nouvelles infrastructures lors de la période 2017-2020.


Soutien de la Confédération

Susceptible de bénéficier d’un soutien financier de la Confédération pouvant aller jusqu’à 30% des coûts, « le programme UniHub est essentiel pour l’existence de notre Université. Y renoncer, ce serait la contraindre à une stratégie de décroissance, ce serait fragiliser dangereusement sa position dans le système suisse des hautes écoles », a rappelé Monika Maire-Hefti, conseillère d'Etat en charge de la formation.

Sous le nom de UniHub académique, le premier site accueillera, dès 2027, un bâtiment réservé au programme académique, soit environ 8000 m2 réunissant deux nouvelles salles de cours, un learning center, un grand auditoire de 700 à 800 places et des espaces administratifs. Le bâtiment permettra de concentrer plusieurs instituts épars de la Faculté des lettres et sciences humaines, avec leurs bibliothèques.

Un second site accueillera le programme destiné à l’enseignement des sciences du sport et à la pratique du sport universitaire (UniHub sport). La localisation doit encore être précisée. Trois lieux (à 10-12 minutes à pied du bâtiment) sont encore ouverts. /ats-lfe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus