Comment la BCN a gardé le cap en 2020

C’est parce qu’une banque vit et pense sur le long terme que la BCN a pu traverser l’année ...
Comment la BCN a gardé le cap en 2020

C’est parce qu’une banque vit et pense sur le long terme que la BCN a pu traverser l’année 2020 sans trop souffrir et soutenir l’économie neuchâteloise au passage, nous confie son directeur général

Le directeur général de la Banque cantonale neuchâteloise Pierre-Alain Leuenberger était l’invité de la Matinale RTN Le directeur général de la Banque cantonale neuchâteloise Pierre-Alain Leuenberger était l’invité de la Matinale RTN

Après les chiffres, le vécu d’une entreprise. Alors que la planète et la région neuchâteloise ont été bouleversés par la pandémie de Covid-19, la Banque cantonale neuchâteloise s’en est plutôt bien sortie en 2020. Elle a présenté mercredi son bilan de l’année écoulée. Il boucle sur un résultat opérationnel qualifié de « solide », à 62,2 millions de francs. Le bénéfice net est en progrès de 2,4%, à 41,5 millions.

Le directeur général de la Banque cantonale neuchâteloise Pierre-Alain Leuenberger était l’invité de la Matinale RTN. L’occasion également de revenir sur les remarques d’une partie de la population, qui s’étonne de ces chiffres positifs en pleine crise. /jhi-lfe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus