Le nouvel enclos des loutres cendrées est ouvert

Après des années d'attente, le public du Bois du Petit-Château à La Chaux-de-Fonds peut désormais ...
Le nouvel enclos des loutres cendrées est ouvert

Après des années d'attente, le public du Bois du Petit-Château à La Chaux-de-Fonds peut désormais découvrir les loutres cendrées dans leur nouvel enclos

Le public a pu découvrir les loutres cendrées dans leur nouvel enclos au Bois du Petit-Château. Photo : KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI Le public a pu découvrir les loutres cendrées dans leur nouvel enclos au Bois du Petit-Château. Photo : KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

« La proximité des enclos des deux espèces de loutres permet de réaliser un système fermé de circulation d'eau entre les deux enclos extérieurs et de mutualiser la nouvelle installation de filtration. Cette réalisation comble une lacune dans l’équipement des bassins des loutres d'Europe qui ne dispose ni de système de pompage, ni de filtration », a indiqué lundi le Zoo de La Chaux-de-Fonds-Bois du Petit-Château.

Le nouvel enclos des loutres cendrées se compose d'une partie intérieure terrestre de 30m2 et d'un bassin tempéré de 18m2 et d'une zone de service attenante de 15m2 où se trouvent les cages intérieures des animaux, accessible uniquement par les soigneurs. L'enclos extérieur est composé d'une surface terrestre de 230m2 et d'une surface en eau de 100m2 composée de quatre bassins reliés par des cascades.

Le Bois du Petit-Château possède depuis 1990 un enclos pour abriter des loutres d'Europe. Cet espace comporte deux bassins avec deux îlots centraux et un bâtiment de taille modeste.

En 2009, deux loutres cendrées, saisies chez un particulier qui les détenait illégalement, sont accueillies à la demande du Service de la faune, des forêts et de la nature du canton de Fribourg. Dans l'urgence, et afin d'éviter leur euthanasie, elles sont placées dans l'enclos des loutres d'Europe qui est alors partagé en deux.

Accueil qui se prolonge

L'accueil est prévu pour une courte durée et des démarches sont entreprises auprès d'autres institutions zoologiques susceptibles de prendre en charge ces deux animaux, mais sans succès. « Sans possibilité de déplacer les animaux, et vu l'engouement populaire pour cette espèce, une récolte de fonds est lancée pour permettre la construction d'un enclos au Zoo de La Chaux-de-Fonds devisé, sans étude précise, à 200'000 francs », a expliqué l'institution.

L’établissement d’un projet détaillé et chiffré pour la réalisation de cet enclos spécifique montre que la première estimation était largement sous-évaluée. En 2010, les loutres cendrées donnent naissance à deux loutrons mâles nommés Ikan et Thambi. Un agrandissement de la partie terrestre est alors réalisé pour répondre aux normes de l'Ordonnance fédérale sur la protection des animaux (OPAn).

En 2014, les deux loutres cendrées d'origine décèdent à trois mois d'intervalle et un des loutrons tombe gravement malade; il est sauvé in extremis par le Tierspital de Zurich. Depuis 2016 et suite à la disparition du couple dominant, les deux mâles de loutres cendrées ne peuvent plus être détenus ensemble pour des raisons d'agressivité.

Pour répondre en partie aux exigences de l'OPAn, une femelle de loutre cendrée en provenance d'Autriche arrive en mai 2017 pour former un couple avec l'un des deux mâles, a expliqué le zoo. Un loutron va naître en 2018. Il reste une seule loutre d'Europe au Bois du Petit-Château.

Le 6 février 2018, le Conseil général de la Ville de La Chaux-de-Fonds vote un crédit pour la construction d'un nouvel enclos de 625'000 francs, dont 350'000 francs d'investissement net. Dans le cadre de ce projet, l'association des Amis du Bois du Petit-Château a versé 260'000 francs et le Fonds Parc Zoologique a participé à hauteur de 75'000 francs. /ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus