Coronavirus : le RHNe suit ses patients en convalescence

Le Réseau hospitalier neuchâtelois a décidé de reconvoquer systématiquement toutes les personnes ...
Coronavirus : le RHNe suit ses patients en convalescence

Le Réseau hospitalier neuchâtelois a décidé de reconvoquer systématiquement toutes les personnes hospitalisées à cause du coronavirus. La majorité de ces patients vont bien, selon le médecin chef du service de pneumologie

Environ 150 patients hospitalisés lors de la première vague de coronavirus vont être reconvoqués dans les trois à six mois suivants leur sortie. Environ 150 patients hospitalisés lors de la première vague de coronavirus vont être reconvoqués dans les trois à six mois suivants leur sortie.

Que se passe-t-il pour les patients hospitalisés à la suite du covid-19 une fois sortis de l’hôpital ? Actuellement, le Service de pneumologie du Réseau hospitalier neuchâtelois est en train de convoquer les 150 personnes concernées, pour une évaluation globale de leur état de santé. Parmi les complications observées, des manifestations de fatigue chronique sont récurrentes. En effet, elles concerneraient une personne sur deux dans les trois mois après la phase aigüe du virus, selon le pneumologue Jean-Marc Fellrath. Quant aux symptômes respiratoires sérieux, ils sont plus faibles, moins d’une dizaine de patients seraient concernés.

Jean-Marc Fellrath, médecin chef de service en pneumologie au RHNe :

Mais ce suivi ne se limite pas au service de pneumologie. En effet, d’autres complications qui ne sont pas d’ordre respiratoire ont été observées.

Parmi elles, les patients font souvent état de troubles d'ordre psychologique, selon Jean-Marc Fellrath :

Les complications psychologiques semblent toucher tous les anciens patients hospitalisés, qu'ils aient été intubés ou non. Quant aux cas sérieux de troubles respiratoires, ils concernent les personnes qui présentaient déjà des risques. / cde


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus