La transformation du Collège latin va de l’avant

Un crédit de 410'000 francs a été octroyé lundi soir par le Conseil général de Neuchâtel pour ...
La transformation du Collège latin va de l’avant

Un crédit de 410'000 francs a été octroyé lundi soir par le Conseil général de Neuchâtel pour l’organisation d’un concours d’architecture. Le bâtiment doit être transformé en un lieu de culture et réunir les bibliothèques de la commune

Le Collège latin sera bientôt transformé en un lieu d'accès à la culture. (Photo d'archives) Le Collège latin sera bientôt transformé en un lieu d'accès à la culture. (Photo d'archives)

Le projet d’assainissement et de réaffectation du Collège latin entre dans une nouvelle phase. Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit de 410'000 pour l’organisation d’un concours d’architecture. Ce projet, amorcé en 2012 à la suite d’une motion, a pour objectif de transformer le Collège latin en un lieu de culture. La Bibliothèque Pestalozzi et Bibliomonde viendront rejoindre la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel pour former une bibliothèque régionale. A cela s’ajoutera une antenne de la Lanterne magique, un point d’accès à la Cinémathèque suisse, ainsi qu’une artothèque. Une salle de conférence et des espaces de travail y seront également aménagés, tout comme une cafétéria.

Les résultats du concours seront annoncés d’ici une année. La suite sera entre les mains des autorités de la nouvelle commune fusionnée. A noter que les bibliothèques de Peseux et de Corcelles-Cormondrèche sont intégrées à la réflexion dans le cadre des travaux du Comité de pilotage de la fusion.

L’investissement total de la réhabilitation du Collège latin est estimé entre 25 et 30 millions de francs. L’objectif est de pouvoir entamer les travaux le plus tôt possible après la libération des classes par le Lycée Jean-Piaget, à l’automne 2023. /rgi  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus