Plus de 100 places supplémentaires pour les touristes

Le Conseil d’État neuchâtelois a décidé de mettre davantage d'emplacements à disposition des ...
Plus de 100 places supplémentaires pour les touristes

Le Conseil d’État neuchâtelois a décidé de mettre davantage d'emplacements à disposition des camping-cars pour cette période post-pandémie

Le Canton souhaite augmenter les places pour les camping-cars autour des sites touristiques importants, comme le Creux-du-Van. (Photo : archives) Le Canton souhaite augmenter les places pour les camping-cars autour des sites touristiques importants, comme le Creux-du-Van. (Photo : archives)

Le Canton de Neuchâtel se retrousse les manches pour la période estivale. Lors de la session du Grand Conseil, le ministre en charge du territoire, Laurent Favre a annoncé mercredi que près de 125 places temporaires pour les camping-cars seront créées d’ici le début des vacances.

Actuellement il y a 11 campings dans le canton avec 480 places visiteurs tout comme huit bornes auto-relais, ce qui paraît assez faible en fonction de l’afflux des touristes dans la région. C’est pourquoi le Canton a décidé de multiplier les places temporaires. Pour l’instant, il y en a 50 disséminées dans les communes de la Brévine, aux Ponts-de-Martel, à Saint-Blaise et à la Tène alors que 40 terrains sont en cours de création dans d’autres sites différents. À terme, 125 emplacements dédiés aux touristes pourraient faire leur apparition et ainsi permettre de profiter de la région. Selon le Canton, ces sites supplémentaires devront respecter les mesures sanitaires et la nature. La gestion est respect des normes seront à charge du loueur.


Des inquiétudes

Durant la session, le groupe PLR se montrait inquiet par rapport aux événements d’avril et mai dernier, notamment quant au flux touristique dans les sites importants.

Le député Damien Humbert-Droz, qui a questionné le gouvernement sur sa stratégie, a avancé qu’« il en allait de l’image touristique du Canton et qu’il fallait éviter un tourisme sauvage et mal géré. » Avec ces créations de places touristiques, le Conseil d’État a déjà donné un premier élément de réponse. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus