APG pour la garde d’enfants : pas de ruée

Les allocations pour perte de gain pour la garde d’enfants sont proposées depuis 2 mois par ...
APG pour la garde d’enfants : pas de ruée

Les allocations pour perte de gain pour la garde d’enfants sont proposées depuis 2 mois par la Confédération. Même si de nombreux parents peuvent les toucher, le canton de Neuchâtel ne constate pas d’importantes demandes

Peu de parents ont fait la demande pour bénéficier des APG pour la garde des enfants dans le canton de Neuchâtel. (Photo: LDD) Peu de parents ont fait la demande pour bénéficier des APG pour la garde des enfants dans le canton de Neuchâtel. (Photo: LDD)

Les APG pour la garde des enfants ne sont pas prises d’assaut par les Neuchâtelois. Le Département de l’économie et de l’action sociale ne possède pas les chiffres exacts des demandes dans le canton pour ces deux derniers mois, car les allocations pertes de gain sont versées par les différentes caisses de compensation du canton, majoritairement des privées. Mais le dicastère s’appuie sur des échos reçus lors de différentes séances avec ses partenaires.

Une constatation aussi faite au niveau fédéral, comme le montre une enquête de la RTS publiée au début de la semaine. Elle révèle que la Confédération attendait 60'000 demandes de parents qui devaient s’occuper de leurs enfants de moins de 12 ans. Selon les derniers chiffres, 3700 personnes seulement s’étaient manifestées.  /swe

Les précisions sur le canton de Neuchâtel avec Stéphanie Wenker


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus