Feu vert pour le collège des Parcs

Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit de 450'000 francs pour l’organisation ...
Feu vert pour le collège des Parcs

Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit de 450'000 francs pour l’organisation d’un concours d’architecture et l’élaboration de l’avant-projet définitif de la rénovation du bâtiment scolaire

Le collège des Parcs aura droit à une rénovation. Le collège des Parcs aura droit à une rénovation.

Le dossier sur le collège des Parcs franchit un pas de plus. Le Conseil général de Neuchâtel a validé lundi soir le rapport sur la rénovation du bâtiment scolaire et accepté un crédit de 450'000 francs. Cet argent servira à financer l’organisation d’un concours d’architecture et l’élaboration de l’avant-projet définitif.

Le texte du Conseil communal définissait les contours du projet avec, en plus de l’assainissement, la construction de deux nouvelles salles de gymnastique sous le collège pour un total projeté à environ 35 millions de francs. Si tout se passe comme prévu, les élèves seront délocalisés dès la rentrée 2020 pour laisser la place à des travaux qui devraient se terminer à l’été 2023. Le rapport a convaincu la majorité des groupes, à l’instar des socialistes et de leur conseiller général, Gabriel Jeanneret.

Une opposition et deux abstentions ont cependant émané du groupe PLR. Seul à avoir voté non, le conseiller général libéral-radical, Yves-Alain Meister, nous explique pourquoi.

Dans son rapport, le Conseil communal indique pour sa part que du point de vue de l’Office fédéral des routes, rien de majeur ne s’oppose à ce projet.


17 millions pour divers assainissements

Autre rapport présenté lundi soir au Conseil général de Neuchâtel, celui sur le programme d’assainissements sur le domaine public pour les années 2020 et 2021. Plusieurs crédits pour un montant total d’environ 17 millions de francs ont été acceptés. Arrêts de bus, réseau d’eau, revêtement des routes, plusieurs infrastructures sont concernées par ce programme. On en parle avec Violaine Blétry-de Montmollin, conseillère communale en charge des infrastructures.

/rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus