La Providence au chevet des sportifs

L'hôpital privé neuchâtelois en main de Swiss Medical Networks lance un Centre de médecine ...
La Providence au chevet des sportifs

L'hôpital privé neuchâtelois en main de Swiss Medical Networks lance un Centre de médecine du sport pour que les athlètes n'aient pas à aller se faire soigner ailleurs

Les athlètes blessés, tout comme le grand public, pourront être soignés et remis en forme au même endroit. (Photos: archives). Les athlètes blessés, tout comme le grand public, pourront être soignés et remis en forme au même endroit. (Photos: archives).

L’hôpital de la Providence lance son Centre de médecine du sport. L’établissement neuchâtelois en main du groupe Swiss Medical Networks va proposer un service entièrement dédié à la prise en charge des blessures liées à la pratique du sport. Que les athlètes soient de haut niveau ou amateur, l'hôpital annonce vouloir offrir un suivi de A à Z avec des médecins du sport, des physiothérapeutes, des diététiciens ainsi que des psychologues du sport. Le but est de réunir un maximum de professions sous un même toit et éviter que les Neuchâtelois se déplacent partout en Suisse romande pour se faire soigner.


Une demande urgente

Selon la directrice adjointe de la Providence, la création de ce centre répond à un besoin urgent de la population. Maryline Délémonté avance que si 70 % de la population suisse fait du sport, il en résulte 8 % de blessures annuelles. En extrapolant sur la population du canton de Neuchâtel, il s’agirait de 7000 problèmes physiques tous les ans ; une quantité à laquelle l’offre actuelle ne peut pas répondre.

Ambitieuse, cette nouvelle structure qui occupe déjà 11 personnes est candidate pour obtenir le label Swiss Olympic. Avec cette certification, elle souhaite pouvoir draguer des patients des cantons de Neuchâtel, Fribourg et du Nord-Vaudois.

Une idée du médecin d'Union Neuchâtel

Initialement imaginé et mis en place par l'ancien médecin de la première équipe de Neuchâtel Xamax FCS et actuel médecin d'Union Neuchâtel, Pierre Jobin, le centre se veut multidisciplinaire. Il s’agit d’accompagner les sportifs depuis leur blessure jusqu’à leur retour sur les pelouses, les parquets ou en plein air. Les prestations seront vastes avec de la chirurgie comme de la nutrition, de la psychologie du sport ou encore des diagnostiques de la performance. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus