Trois millions de francs pour l’herbier de Rousseau

L’Université de Neuchâtel a obtenu un subside pour une étude pionnière des collections botaniques ...
Trois millions de francs pour l’herbier de Rousseau

L’Université de Neuchâtel a obtenu un subside pour une étude pionnière des collections botaniques de Jean-Jacques Rousseau

La faculté des Lettres et Sciences humaines de l'Université de Neuchâtel. La faculté des Lettres et Sciences humaines de l'Université de Neuchâtel.

Une belle enveloppe pour l’Université de Neuchâtel. L’UniNe a décroché un subside de plus de trois millions de francs sur quatre ans pour mener une étude pionnière des collections botaniques de Jean-Jacques Rousseau et de plusieurs de ses contemporains. Elle commencera en février 2020.

Intitulé « Héritages botaniques des Lumières : exploration de sources et d’herbiers historiques à l’intersection des lettres et des sciences », ce projet combine des observations et des techniques des sciences naturelles et de l’histoire de la littérature. Il rassemble des collections botaniques du XVIIIe siècle encore méconnues.

Cette étude fait partie de la nouvelle liste de projets Sinergia soutenus par le Fonds national suisse de la recherche scientifiques dévoilée la semaine passée. /comm-jpp 


 

Actualités suivantes