Un recours freine de nouveau les éoliennes de Buttes

Sitôt les oppositions levées, un nouveau recours vient stopper les éoliennes de la Montagne ...
Un recours freine de nouveau les éoliennes de Buttes

Sitôt les oppositions levées, un nouveau recours vient stopper les éoliennes de la Montagne de Buttes. L’association des Travers du Vent a déposé un appel devant le Tribunal cantonal neuchâtelois

Ce n'est pas encore pour demain qu'il y aura des éoliennes dans le Val-de-Travers. (Photo: illustration).  Ce n'est pas encore pour demain qu'il y aura des éoliennes dans le Val-de-Travers. (Photo: illustration). 

Cela n’aura pas traîné. Quelques heures après que les communes-hôtes du projet éolien de la Montagne de Buttes ont annoncé avoir levé les oppositions aux permis de construire, les Travers du Vent contre-attaquent. L’association a déposé un appel devant le Tribunal cantonal neuchâtelois. Ce dernier est adressé par près de 500 personnes. Il concerne toutefois le plan d'affectation cantonal, même si un deuxième recours concernant les permis de construire sera déposé d'ici peu.

Selon les Travers du Vent, plusieurs dispositions légales sont contournées avec ce projet. L’association avance que ce parc de 19 turbines contrevient gravement aux dispositions légales en matière de protection contre le bruit. Pour les recourants, une expertise montre que les calculs des promoteurs ne tiennent pas la route. « On ne saurait en être surpris avec des machines de 180 mètres de haut, générant 106 décibels, prévues à moins de 300 mètres des habitations. » Ils avancent aussi que l’impact sur les oiseaux et la biodiversité serait « fatal dans ce secteur ».

Selon les promoteurs, le futur parc doté de 19 éoliennes de dernière génération pourrait couvrir 10% de la consommation électrique actuelle totale du Canton de Neuchâtel avec une production annuelle de quelque 100 millions kWh. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus