Cormorans : les députés demandent de l’aide pour les pêcheurs

Le Grand Conseil neuchâtelois s’inquiète des dégâts provoqués par le nombre de cormorans sur ...
Cormorans : les députés demandent de l’aide pour les pêcheurs

Le Grand Conseil neuchâtelois s’inquiète des dégâts provoqués par le nombre de cormorans sur le lac de Neuchâtel. Il demande à la Confédération d’intervenir pour soutenir les pêcheurs

Un cormoran mange 800g de poisson par jour. Un cormoran mange 800g de poisson par jour.

Les dégâts provoqués par les cormorans sur le lac de Neuchâtel font réagir le Grand Conseil. Le parlement a adopté par 100 « oui » contre un « non » un projet de résolution du groupe libéral radical. Le texte demande à la Confédération d’intervenir et propose de mettre sur pied des mesures de régulation du prédateur. Dans leur texte, les libéraux radicaux proposent également que la Confédération, qui a protégé les cormorans, réalise une expertise fiable sur les pertes d’exploitation subies par les pêcheurs professionnels.

Le texte demande aussi à Berne de lancer une indemnisation pour les pertes subies. Enfin, les députés souhaitent que la Confédération mette sur pied des aides à l’investissement, voire des paiements directs pour les prestations d’intérêt général fournies par les pécheurs du lac de Neuchâtel.

Le chef du développement territorial a soutenu ce projet de résolution. Laurent Favre a rappelé que des discussions étaient déjà en cours. Il a indiqué que le gouvernement partage les inquiétudes relevées dans l’interpellation. La présence du cormoran est l’une des causes du manque à gagner toujours plus grand vécu par les pêcheurs. Laurent Favre a estimé que la résolution « méritait d’être soutenue pour en faire une thématique fédérale ».

La semaine dernière, les pêcheurs professionnels tiraient la sonnette d’alarme : jusqu’à 50% d’entre eux pourraient rendre leur tablier d’ici la fin de l’année, en raison notamment des dégât provoqués par les cormorans. /aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus