La parcelle de la rue Jehanne-de-Hochberg suscite des interrogations

Le Conseil communal a répondu à une interpellation du groupe Vert’libéraux/PDC concernant l’avenir ...
La parcelle de la rue Jehanne-de-Hochberg suscite des interrogations

Le Conseil communal a répondu à une interpellation du groupe Vert’libéraux/PDC concernant l’avenir de ce terrain « en état de friche ». La zone qui appartient à la Ville est actuellement occupée par une yourte

La parcelle de la rue Jehanne-de-Hochberg à Neuchâtel. (Photo: Google Streetview). La parcelle de la rue Jehanne-de-Hochberg à Neuchâtel. (Photo: Google Streetview).

Une zone qui attise les convoitises.

Le groupe Vert’libéraux/PDC a déposé en septembre dernier une interpellation concernant la parcelle au sud de la rue Jehanne-de-Hochberg, à Neuchâtel. Cet espace appartenant à la Ville est à l’état d’abandon depuis une dizaine d’années. Il est occupé actuellement par une yourte qui devait y être installée de manière temporaire; de quoi faire réagir les signataires de cette interpellation qui souhaitent revaloriser cette parcelle, magnifiquement située.

L’exécutif neuchâtelois, dans sa réponse au groupe Vert’libéraux/PDC, affirme sa volonté de valoriser l'espace qualifiée « d’excellente situation ». Il se dit favorable au développement d’un projet et a instauré un groupe de travail chargé de fournir des propositions. Les résultats de la recherche devraient être connus en ce début d’année. Cela dit, le Conseil communal ne désire pas se précipiter dans ce dossier, qui ne constitue pas une priorité, selon la conseillère communale Christine Gaillard.

Concernant la yourte qui occupe actuellement le terrain, elle représente un revenu net de 2'400 francs par année pour la Ville. Bien que cela représente une somme modeste, la location n’est pas nulle, selon le Conseil communal. De plus, la yourte est utilisée comme atelier en architecture du paysage et accueille des manifestations culturelles privées. Son usage rejoint alors ce que prévoyait le donateur de la parcelle, Edouard DuBois.

Selon Sylvie Hofer-Carbonnier, conseillère général Vert’libéraux/PDC, les réponses du Conseil communal ne correspondent pas pleinement à ses attentes. L'avenir de cette parcelle sera discuté lundi lors de la séance du Conseil général de la Ville de Neuchâtel. /iae

Sylvie Hofer-Carbonnier, conseillère général Vert’libéraux/PDC :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus