Dans le rétro: l'avenir de la Haute école de musique passera par une votation

Les Neuchâtelois tiennent à leur Haute école de musique. Début octobre, l’initiative pour sauver ...
Dans le rétro: l'avenir de la Haute école de musique passera par une votation

Les Neuchâtelois tiennent à leur Haute école de musique. Début octobre, l’initiative pour sauver la HEM est déposée à la Chancellerie d’État, munie de 5'300 signatures. Retour sur cet événement

Les signatures ont été remises en musique en octobre. Les signatures ont été remises en musique en octobre.

Violons et pianos ont résonné début octobre devant la chancellerie d’Etat. L’initiative « Pour le maintien d’une formation musicale professionnelle dans le canton de Neuchâtel » a été déposée; un événement sur lequel on revient dans notre rétrospective de l'année 2018.

Les opposants à la fermeture du site neuchâtelois de la Haute école de musique ont récolté plus de 5’300 signatures. Le dépôt de ce texte intervient quelques jours après que le Conseil d’Etat a confirmé son intention de fermer la HEM en 2021. Une précipitation inacceptable pour Armand Blaser, membre du comité d’initiative :

À la suite du dépôt de cette initiative, une commission du Grand Conseil propose de ne pas fermer la Haute école de musique avant que le peuple neuchâtelois ne se soit prononcé. Elle a été suivie en décembre par le législatif. La votation doit intervenir cette année. /red


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus