Dans le secret des poubelles

L’entreprise de valorisation des déchets Vadec a ouvert ses portes au public samedi à l’occasion ...
Dans le secret des poubelles

L’entreprise de valorisation des déchets Vadec a ouvert ses portes au public samedi à l’occasion de son dixième anniversaire

Après la fosse, les déchets prennent le chemin de l'incinération. Après la fosse, les déchets prennent le chemin de l'incinération.

L’entreprise Vadec s’est dévoilée au public samedi. L’occasion pour la population de découvrir comment sont traitées et valorisées les 110'000 tonnes de déchets qui transitent par La Chaux-de-Fonds chaque année.

L’entreprise Vadec est née il y a dix ans de la fusion de Cridor et Saiod. Le regroupement des anciennes structures régionales de gestion des déchets a permis d’améliorer le traitement et la valorisation des matières.

Les portes ouvertes organisées samedi ont permis de tordre le cou à quelques idées reçues. « Il y a des légendes urbaines : nous ne mettons pas de verre dans le four, le verre ne brûle pas. Nous n’incinérons pas non plus de papier ou de carton. Nous communiquons sur ce sujet, mais les légendes ont la peau dure, » explique Emmanuel Maître, le directeur de Vadec.

D’ici 2027, de nouvelles installations traiteront tous les déchets de l’Arc jurassien sur un seul site à La Chaux-de-Fonds.

En dix ans, depuis la création de l’entité Vadec, la gestion des déchets a changé, notamment avec l’introduction de la taxe au sac.

/mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus