Neuchâtel-Ouest verra le jour en 2021 en cas de oui à Peseux

Neuchâtel-Ouest pourrait voir le jour le 1er janvier 2021. Si Peseux dit oui à la fusion le 25 novembre, le mariage avec Neuchâtel, Valangin et Corcelles-Cormondrèche sera appliqué dans un peu plus de deux ans, avec quelques ajustements

Le vote de 2016 a été annulé par le Tribunal fédéral en raison d'un stand appelant au « non » devant les bureaux de vote le jour du scrutin. Le vote de 2016 a été annulé par le Tribunal fédéral en raison d'un stand appelant au « non » devant les bureaux de vote le jour du scrutin.

On en sait plus sur le vote du 25 novembre concernant Neuchâtel-Ouest. Si les habitants de Peseux disent oui au mariage avec Neuchâtel, Valangin et Corcelles-Cormondrèche, la fusion entrera en vigueur le 1er janvier 2021. L'information a été transmise lundi soir par les autorités neuchâteloises au Conseil général de la Ville.

Ce printemps, le Tribunal fédéral avait invalidé le vote de 2016 des Subiéreux, relançant le processus de fusion. Si le texte sur lequel les habitants de Peseux sera le même, quelques ajustements seront néanmoins apportés, avec tout d'abord l'entrée en vigueur de la fusion. Les autorités des quatre communes ayant été élues après l'échec de la votation, elles devront maintenant terminer leur mandat. Il n'y aura donc pas d'effet rétroactif. Le coefficient fiscal sera également adapté suite à la bascule fiscale et le budget provisionnel sera remis à jour selon les budgets actuels des communes.

Pas de changement néanmoins dans l'apport du Canton. Même si la période d'encouragement aux fusions est échue, le Conseil d'Etat a confirmé aux autorités de la Ville que Neuchâtel-Ouest recevrait le montant promis à l'époque en cas de fusion.

Des discussions entre les quatre communes se sont déjà tenues et la Conseillère communale neuchâteloise en charge de l'agglomération, Violaine Blétry-de Montmollin, a profité lundi soir pour saluer l'ambiance sereine dans laquelle se déroulent ces rencontres. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus