Une figure emblématique de l’UniNe tire sa révérence

Laurent Tissot prend sa retraite à la fin de l’année académique. Le professeur d’histoire contemporaine ...
Une figure emblématique de l’UniNe tire sa révérence

Laurent Tissot prend sa retraite à la fin de l’année académique. Le professeur d’histoire contemporaine de l’Université de Neuchâtel aura été une figure marquante de l’institution

Laurent Tissot aura passé 22 ans à l'Université de Neuchâtel. Laurent Tissot aura passé 22 ans à l'Université de Neuchâtel.

Il aura transmis le goût de l’histoire à pléthore d’étudiants neuchâtelois et de plus loin. Laurent Tissot va prendre sa retraite cet été. Le professeur d’histoire contemporaine de l’Université de Neuchâtel quitte l’établissement qu’il a rejoint en 1996.

Né à Fribourg en 1953, Laurent Tissot obtient une licence puis un doctorat ès sciences politiques à l'Université de Lausanne avant d’y enseigner. Il arrive ensuite à l’Unine où il devient maître-assistant puis professeur associé en 1995. Il obtient par la suite le poste de directeur de recherches qu’il occupe jusqu’en 2006 où il est nommé professeur ordinaire. Laurent Tissot devient ensuite doyen de la faculté des Lettres entre 2009 et 2011 avant de terminer sa carrière cet été. Touche-à-tout, ce dernier s'est aussi intéressé à l’histoire de l’industrie de la région, horlogère surtout, comme au football et aussi au tourisme. Il est notamment membre-fondateur de la Commission internationale pour l'histoire du tourisme et du voyage.

Partir à la retraite ne veut pas dire que l'historien va rester les bras croisés pour autant. Laurent Tissot avoue déjà qu'il veut écrire cinq livres dans les prochaines années. Tout un programme. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus