Neuchâtel recourt à la force électrique pour promener ses visiteurs

Une locomotive noire au design Belle Epoque qui cache un moteur électrique: la Ville de Neuchâtel ...
Neuchâtel recourt à la force électrique pour promener ses visiteurs

Une locomotive noire au design Belle Epoque qui cache un moteur électrique: la Ville de Neuchâtel a présenté vendredi son nouveau train touristique

Le nouveau train touristique électrique de la Ville de Neuchâtel. Le nouveau train touristique électrique de la Ville de Neuchâtel.

De la haute technologie sous couvert d’un design Belle Époque. La Ville de Neuchâtel tient son nouveau train touristique et il est électrique. La locomotive et ses trois wagons, équipés d’un toit transparent, permettent aux voyageurs de découvrir des bâtiments marquants de la capitale cantonale lors d’une balade de 45 minutes. Le départ reste fixé à la place du Port avec un passage devant le Jardin anglais et dans la zone piétonne avant une montée au Château.

Le courant utilisé par ce train est celui tiré de l’Areuse par le fournisseur d’énergie Viteos.

Il s’agit d’un modèle unique, au moins en Suisse, selon le directeur de Tourisme neuchâtelois, Yann Engel, qui évoque la technologie développée spécifiquement pour ce modèle, ainsi que le design Belle Époque, calqué sur celui du « Neuchâtel », le bateau à vapeur de cette même période.

Technologie silencieuse mais bruit d'autrefois

Ce nouveau train étant électrique, il est silencieux mais pour ne pas surprendre les piétons, un bruit de train à vapeur accompagne ses déplacements. Ce nouveau modèle peut par ailleurs accueillir des poussettes et des personnes en chaise roulante.

Le nouveau train touristique électrique roulera en Ville de Neuchâtel tous les jours dès le 11 juin et jusqu’à fin août. D’ici-là, il voyagera le dimanche et les jours fériés.

Durant la promenade, les passagers pourront enfiler un casque audio qui leur permet d’obtenir des informations sur les bâtiments emblématiques qui se trouvent sur le parcours.

L’ancien train touristique a quant à lui droit à une nouvelle vie au Kosovo. Dans les rues de Neuchâtel, il aura transporté 150'000 personnes entre 2001 et 2017. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus