L'Université de Neuchâtel fait part de son inquiétude

L'Université de Neuchâtel doit faire face à une baisse de sa subvention cantonale de 3,2 millions ...
L'Université de Neuchâtel fait part de son inquiétude

L'Université de Neuchâtel doit faire face à une baisse de sa subvention cantonale de 3,2 millions de francs en deux ans. Certaines prestations de l'institution sont en danger selon le Conseil de l'Université

UniNE, Université de Neuchâtel Le bâtiment principal de l'Université de Neuchâtel.

L'Université de Neuchâtel ne cache plus son inquiétude après la coupe d'un million de francs décidée par le Grand Conseil dans le cadre du budget 2018 de l'Etat. La réduction de la subvention cantonale pourrait mettre en danger certaines prestations de l'Alma mater.

Ce montant s'ajoute à une mesure d'économies de 1,7 million déjà imposée à l'Université en 2017 et à la réduction de 500'000 francs déjà appliquée au budget 2018. En deux ans, ce sont donc 3,2 millions de francs qui font défaut, soit 6,5% de sa subvention cantonale, a calculé vendredi le Conseil de l'Université.

Avec cette coupe d'un million de francs, le Grand Conseil met en péril l'équilibre des principaux piliers du financement, a averti le Conseil de l'Université. Les recettes de la Confédération et des autres cantons sont en effet corrélées à l'évolution du financement cantonal.

Lorsque des coupes obligent l'Université à revoir ses prestations à la baisse, ce sont des étudiants qui ne viennent plus, ainsi que des projets de recherche qui lui échappent. « Or, le nombre de ces étudiants, étudiantes et projets de recherche conditionne la hauteur du subventionnement », ajoute le Conseil de l'Université.

Cet organe, présidé par le conseiller aux Etats neuchâtelois Didier Berberat, relève que des contributions sont aussi versées par les autres cantons pour chaque étudiant qui choisit de se former à Neuchâtel. Il estime qu'en réduisant son soutien à l'institution, l'Etat perd un financement externe qui profite à l'économie. /ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus