On reparle salaire à Val-de-Ruz

Le conseil communal de Val-de-Ruz ne doit pas être juge et partie. Le législatif ne veut pas ...
On reparle salaire à Val-de-Ruz

Le salaire des employés de l'administration de Val-de-Ruz, conseillers communaux compris, sera ausculté par la Commission de gestion et des finances. Le Conseil général préfère ne pas confier cette tâche à l'exécutif comme le demandait une motion du groupe UDC

photo d'archives photo d'archives

Le conseil communal de Val-de-Ruz ne doit pas être juge et partie. Le législatif ne veut pas qu’il rédige un rapport avec projet d’arrêté concernant l’adaptation des salaires communaux, comme le demandait une motion du groupe UDC. Réuni en assemblée lundi soir, le Conseil général a préféré, à une large majorité, un amendement des Verts. Le texte revu demande à la Commission de gestion et des finances de se pencher sur la question et de présenter ses conclusions. L’UDC a déjà prévenu que si elle n’était pas satisfaite du résultat, elle lancerait une initiative populaire.

Plus tôt dans la soirée, le Conseil général a donné son aval à deux crédit-cadres de 808'000 et 680'000 francs pour le réseau d’eau. Un postulat des Verts, qui demandait une étude urgente pour le remplacement d’une conduite à Savagnier (conduite qui a sauté mi-février), a été rejeté. Un autre texte du même groupe, sollicitant plus de transparence pour la mise en œuvre du plan général d’alimentation, a en revanche trouvé grâce aux yeux de l’assemblée.

C’est oui également à un crédit de 547'000 francs pour optimiser l’acheminement des eaux usées de Boudevilliers, Coffrane, Les Geneveys-sur-Coffrane et Valangin vers la STEP de Neuchâtel.

Finalement, une initiative communale socialiste qui demandait un accueil parascolaire et un accueil de midi à hauteur de 20% de la population dans chaque village disposant d’un collège a été jugé trop contraignante et confiée à la Commission des règlements pour assouplissement. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus