Val-de-Ruz : ça grenouille autour du réseau d’eau

Le groupe Vert au Conseil général entend refuser le crédit-cadre pour l’eau potable. Il réagit ...
Val-de-Ruz : ça grenouille autour du réseau d’eau

Le groupe Vert au Conseil général entend refuser le crédit-cadre pour l’eau potable. Il réagit aux ruptures en série qu’a vécues Savagnier le week-end dernier

 (Photo d'illustration)

La prochaine séance du Conseil général de Val-de-Ruz promet d’être animée. Dans un communiqué, les Verts ont annoncé qu’ils refuseraient le crédit-cadre de 808'000 francs pour l’eau potable soumis lundi prochain au législatif. Le parti écologiste accuse le Conseil communal de « gestion défaillante du réseau » à la suite des multiples ruptures de canalisation qui ont eu lieu le week-end dernier à Savagnier. Il estime que l’état de conservation des conduites d’eau – vieilles de 85 ans – a été surévalué et que la Commune aurait dû profiter des travaux des Ponts et chaussées pour le changer.

 

Travaux cantonaux en surface

Des accusations que réfute Christian Hostettler. Le conseiller communal responsable des travaux publics indique qu’à l’annonce des travaux routiers lancés par le canton, ses services ont étudié l’état des canalisations et estimé que leur remplacement n’était pas nécessaire dans l’immédiat. Il rappelle également que le chantier cantonal ne devait toucher que le goudron de surface. Les travaux se sont révélés plus difficiles et le caisson entier a dû être changé. Christian Hostettler admet que la Commune aurait peut-être dû réagir à ce moment-là, mais « le Conseil communal ne peut pas investir de telles sommes sans passer par le législatif. C’était donc déjà trop tard. »

 

Pression de l’eau en hausse

Les ruptures constatées le week-end dernier ne s’expliquent pas uniquement par l’âge avancé des canalisations, mais aussi par la pression de l’eau. Celle-ci a en effet été augmentée pour assurer l’alimentation des hydrantes pour les pompiers.

Le groupe des Verts entend demander qu’un crédit urgent soit soumis au Conseil général « pour que le renouvellement de ces vieilles conduites soit effectué avant que l’enrobé final ne soit posé sur la route cantonale traversant le village de Savagnier. » Les élus écologistes refuseront dès lors le crédit-cadre soumis à l’assemblée lundi prochain. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus