Raiffeisen neuchâteloises : un projet de fusion pour relever les défis du marché

La meilleure solution pour affronter les défis du marché, c’est de fusionner, aux yeux du comité ...
Raiffeisen neuchâteloises : un projet de fusion pour relever les défis du marché

La meilleure solution pour affronter les défis du marché, c’est de fusionner, aux yeux du comité de fusion des banques Raiffeisen neuchâteloises. Trois des quatre institutions du canton planchent sur un regroupement

Jean-Bernard Wälti, président du comité de fusion des banques Raiffeisen neuchâteloises. Jean-Bernard Wälti, président du comité de fusion des banques Raiffeisen neuchâteloises.

C’est en 2019 qu’une fusion entre les banques Raiffeisen du Vignoble, du Val-de-Ruz et du Val-de-Travers pourrait voir le jour. Ce regroupement des trois établissements a été annoncé en début de semaine dans un courrier adressé aux sociétaires des trois institutions. La fusion sera étudiée l’an prochain et proposée aux assemblées générales en 2019. Cela vise à créer une entité de taille suffisante afin de relever les défis du marché. La réflexion quant à ce rapprochement ne date pas d’hier selon le président de la commission de fusion, Jean-Bernard Wälti.

Si elle voit le jour, la banque issue de la fusion sera dotée d’un bilan d’1,76 milliard de francs. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus