La BCN soutient un opéRap

Un opéRap en trois tableaux pour s’interroger sur la création. Le Collectif république atypique ...
La BCN soutient un opéRap

Un opéRap en trois tableaux pour s’interroger sur la création. Le Collectif république atypique travaille sur le projet depuis plus d’un an. Il est soutenu à hauteur de 5'000 francs par la Fondation culturelle de la BCN

Hugo Beretta, l'un des trois chanteurs du collectif et Muriel Matile, metteuse en scène. Hugo Beretta, l'un des trois chanteurs du collectif et Muriel Matile, metteuse en scène.

Coup de pouce bienvenu pour l’Association du Collectif république atypique. La Fondation culturelle de la Banque cantonale neuchâteloise lui a remis un chèque de 5'000 francs. Cette somme permettra à ce groupe de mener plus sereinement à bien son opéRap en trois tableaux. Les machinistes du fantasme proposent de s’interroger sur la place de la technologie et de l’Homme dans la création. Le groupe, qui s’est rencontré il y a une dizaine d’années sur les bancs du lycée, a l’habitude de monter sur scène. En revanche, c’est la première fois qu’il va se frotter à de la mise en scène théâtrale. Elle est assurée par Muriel Matile. L’opéRap sera présenté en avril l’année prochaine au Temple allemand à La Chaux-de-Fonds. Une tournée est ensuite prévue. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus