L'ABOADO s'étend aux 20-25 ans

L’ABOADO a fait ses preuves en Ville de Neuchâtel. Le Conseil général a accepté d’inscrire ...
L'ABOADO s'étend aux 20-25 ans

L’ABOADO a fait ses preuves en Ville de Neuchâtel. Le Conseil général a accepté d’inscrire cette mesure de manière pérenne dans le budget communal. Il a aussi décidé de l’étendre aux 20-25 ans

La phase test du projet ABOADO a convaincu le Conseil général de Neuchâtel. Il a décidé d’inscrire cette mesure dans le budget communal pour un montant de 500'000 francs. Il s’agit de subventionner, à hauteur de 50%, les abonnements Onde verte deux zones pour les jeunes âgés de 10 à 20 ans. Le but de l’opération est d’alléger le budget des familles tout en incitant les jeunes à prendre les transports publics. Et le pari est réussi. En 2014, lors du lancement de cette mesure, un jeune sur quatre avait un abonnement Onde verte contre un sur deux aujourd’hui, soit 1'700.

Mais le législatif a décidé d’aller plus loin et d’étendre cette mesure aux jeunes âgés de 20 à 25 ans, possédant leur domicile principal en ville de Neuchâtel. Coût de l’opération : 300'000 francs par année. Cette mesure va aussi faire l’objet d’une phase test de trois ans. Les libéraux-radicaux ont tenté de s’y opposer en vain. Quant au groupe PopVertSol, il aurait voulu l’étendre aux étudiants qui viennent d’un autre canton. Ce que la majorité du Conseil général a refusé.

Le Conseil général a par ailleurs décidé de ne plus appeler cette prestation ABOADO, sans lui trouver un autre nom pour le moment. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus