Le PLR s’interroge sur le rôle d’Olivier Arni

La section PLR de la ville de Neuchâtel s’interroge sur le rôle d’Olivier Arni au sein de ...
Le PLR s’interroge sur le rôle d’Olivier Arni

La section PLR de la ville de Neuchâtel veut des explications. Elle s'interroge à son tour sur le rôle d'Olivier Arni dans l'affaire des salaires versés à l'ex-directeur

La section du Parti libéral-radical de la ville de Neuchâtel s’interroge sur le rôle d’Olivier Arni au sein de Cap Gourmand.

Le conseiller communal en ville de Neuchâtel, président de la LNM, a accordé à l’ex-directeur de la Navigation une augmentation de salaire de 2'000 francs par mois en juin 2016, de manière rétroactive, dans un avenant au contrat antidaté. Ce geste a été réalisé quelques mois avant que le conseil d’administration décide de licencier Jean-Jacques Wenger.

Réuni lundi soir, le PLR soulève une multitude de questions, adressées au Conseil communal. La section s’interroge notamment sur ce salaire versé alors que Cap Gourmand, la filiale restauration de la LNM, se trouve en situation de surendettement. Les libéraux radicaux s’inquiètent aussi de la position des cantons de Neuchâtel et de Vaud. Lors de la dernière assemblée générale, ces deux gros actionnaires de la LNM (qui ne sont toutefois pas majoritaires) ont refusé les comptes de l’entreprise.

Pour pouvoir faire toute la lumière sur cette affaire, la section propose qu’une commission du législatif soit mandatée très rapidement.

Cette prise de position intervient alors que le groupe Vert’libéral – PDC s’interrogeait déjà, lundi matin, sur ces questions salariales. /aju-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus