Le licenciement des grévistes de La Providence était justifié

Le licenciement des grévistes était justifié. Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers ...
Le licenciement des grévistes de La Providence était justifié

Le licenciement des grévistes était justifié. Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a donné raison à l’Hôpital de La Providence. La grève menée était illicite

Manifestation de soutien aux grévistes de La Providence Manifestation de soutien aux grévistes de La Providence

La justice a tranché en faveur de l’Hôpital de La Providence. Le licenciement en 2013 de 22 grévistes était justifié. Le jugement rendu le 6 juin 2017 par le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a confirmé le caractère illicite de la grève. Selon la Cour, pour que cette dernière soit licite, elle doit respecter le principe de la proportionnalité. Or la longueur de cette grève a pu avoir des effets négatifs pour le personnel et pour les soins dispensés à l’hôpital.

De plus, le Tribunal a retenu que le licenciement avec effet immédiat était justifié, puisque l’Hôpital de la Providence « a tenté à plusieurs reprises de mettre fin au conflit, de réintégrer les demandeurs à leurs postes de travail sans qu’il soit pris de sanctions à leur encontre, et ce même après résiliation des contrats de travail. »

La Cour a finalement considéré que La Providence a entrepris « toutes les démarches, si ce n’est plus, que ce qui pouvait être attendu de sa part et qu’en conséquence, compte tenu du comportement des demandeurs, la poursuite des rapports de travail était impossible ». /comm-dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus