Le CSEM va laver l’espace

Éliminer les débris qui flottent en orbite autour de la terre, c’est la tâche qui occupe ...
Le CSEM va laver l’espace

Le Centre suisse d’électronique et de microtechnique participe au projet européen RemoveDebris. Le but : créer un satellite pour détruire les débris en orbite autour de la terre

 Le but de l'opération est d'éliminer cinq satellites obsolètes par année.

Éliminer les débris qui flottent en orbite autour de la terre, c’est la tâche qui occupe actuellement le CSEM.

Le Centre suisse d’électronique et de microtechnique à Neuchâtel et sept partenaires sont associés dans le projet européen RemoveDebris. Le but de cette mission est de développer des solutions pour éliminer les satellites inutilisés qui restent en orbite autour de la planète.

 

23'000 objets autour de la terre

Actuellement, il y a à peu près 1000 satellites qui tournent autour de la planète. Lorsqu’ils sont lancés, ces derniers ont  une durée de vie de 5 à 10 ans. Mais, une fois leur mission terminée, ils laissent de nombreux débris derrière eux, ce qui provoque des risques de collision avec des satellites en activité ou avec la station spatiale internationale.

Selon les dernières estimations, 23'000 objets (satellite et débris) représentant un poids de 6'800 tonnes tournent actuellement autour de la terre. C’est pourquoi, nettoyer l’orbite de la terre apparaît comme primordial.

 

Système de caméra high-tech

Dans ce projet, le CSEM s’occupe de la partie visuelle, soit le système de laser et de caméra. Celui-ci va servir pour le repérage, le calcul du positionnement du débris par rapport au satellite-chasseur et la capture. Une fois développé, ce dispositif visuel sera intégré sur l'astronef qui embarque aussi un filet de capture et des moteurs. Il s'agira donc de s'approcher du débris - qui est parfois lancé à plus de 30'000 km/h - puis de l'attraper dans le filet pour le freiner afin qu'il soit éliminé par la friction de la haute atmosphère.

Le satellite devrait être lancé d’ici la fin de l’année. A terme, le projet prévoit d'éliminer 5 satellites par année. /comm-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus